Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 16:20
Nous sommes ce soir à Guidel aux portes du Finistère. 550 km en 6 étapes pépères depuis Bordeaux avec un temps superbe un peu frisquet le matin en attendant que le soleil monte dans le ciel. Pour moi c'est le grand luxe, j' ai mis mes bagages dans un camping-car et je dors aussi dedans pendant que 3 des 7 blaireaux se caillent sous leur tente. J' ai eu la surprise de découvrir des blaireaux high-tech: ils ont tous un super vélo neuf en carbone, un téléphone portable et on dispose de PC avec connexion WIFI! . Avant on s' arrètait pour un saut de chaine ou une crevaison, maintenant on s' arrète pour une sonnerie de ce putain de bidule!! " Allo c' est toi?", " Quel temps il fait à Brest?" ( il pleut évidemment, pourquoi poser la question?) " Ah ben ici il fait beau et tout va bien..." ; Après cet échange hyper constructif on peut enfin reprendre la route en attendant le prochain appel. Comme d' habitude l' intendance est irréprochable, à midi et le soir il me suffit de mettre les pieds sous la table pour l' apèro suivi au pire du civet de canard.

Il ya deux jours, je sentais des coups de fil discrets qui cachaient (mal) une grosse surprise à venir: ce fut Yves Chalouin et Olivia que j'avais croisés en Thalande un certain 18 janvier 2006 et qui nous rejoignaient pour une journée de vélo ensemble, que de souvenirs échangés entre Marrans et Pornic! 
Le soir à St Michel Chef-Chef, Nicole qui avait fidèlement suivi tout le voyage débarquait pour l' apéro avec 6 bouteilles de Muscadet suivie par Jipy et Z avec leus vélos pour nous accompagner jusqu' au Centre de Parachutisme de Vannes qui me réservait un acceuil que je ne suis pas près d'oublier. A quelques km du terrain, j' entendais le bruit familier du Pilatus en vol alors que le Centre était normalement fermé. Mon parachute était prèt dans son casier ( Merci Gégé et Jean-Pierre) pour un saut à 10 au-dessus du Golfe du Morbihan au soleil couchant. Pierre Cavalin qui m' avait été d' un grand secours en tant que routeur particulièrement dans le désert du Balouchistan pilotait l' avion et nous avons sauté à 4800 mètres d' altitude qui correspondaient au plus haut col ( Col du Ticlio) gravi dans les Andes.
Le soir garnde fète et pasta party au bar du Club.
J' ai l'impression que rien n' a changé, que je suis parti autour du monde hier et que le voyage a duré une nuit...
Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 07:34
Et merci Sonia aussi pour ces 6 jours passés à Bordeaux à découvrir Lana toujours souriante dés le réveil du matin et à me remettre doucement dans le bain de la France retrouvée. Hier je suis allé voir " Bienvenue chez les Chtis" , j' ai adoré: dans le Nord Pas-de-Calais ça caille, les gens sont complètement abrutis et ivrognes, la bouffe est dégeulasse...C'est comme en Iran, il y a des terroristes partout, les femmes sont battues pour un cheveux qui dépasse, tu risques ta vie à tous les coins de rues...C'est bizarre, quand tu vas voir c'est pas du tout comme ça et c'est si chouette que t' as méme pas envie de partir !

Chapeau Loïc! Lors de mon premier Tour du monde il y a 10 ans il avait déjà assuré "la base arrière" , il n' y avait pas encore de Cyber cafés mais la World Tour Connexion avait très bien marché; je téléphonais assez régulièrement à Monique ou à Loïc et il renvoyait les informations en anglais via Internet aux correpondants le long de la route. Ceux-ci s 'envoyaient aussi des messages entr' eux et j' avais été estomaché par la façon dont ce réseau avait bien marché: dans plusieurs villes de Sibérie la Télévision m' attendait à l' entrée de la ville!

Cette fois-ci Loïc a été l'artisan du Blog alors que ma nièce Florence et son mari Fabrice ont assuré les traductions de la version anglaise. Si vous avez trouvez le blog bien foutu c' est grace à eux. Je demandais des trucs à Loïc qui n' étaient pas prévus dans "l' administration" standard du Blog et il devait rentrer dans les entrailles du logiciel...Il faut beaucoup de persévérance pour suivre un tel périple durant 22 mois mème si c' est son papa qui est au bout du chemin! Encore merci Loïc, 60000 fois un clic de souris est venu frapper à la porte de "unautretour", on n'a pas fait tout ça pour rien!!

Je reprends la route dans une heure pour rejoindre l' équipe des blaireaux à 50km au nord-est de Bordeaux. On va mettre une petite semaine pour rejoindre Brest , on entendra le peloton venir de loin car ça n' arrètera pas de jacasser!

A propos, Vous aurez sans doute remarqué que les traductions enanglais s'arrêtent au Maroc. C'est parce que Florence a accouché d'une petite Romy. Tous mes voeux aux heureux parents et à toute la petite famille!
Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 08:13
Tout ce qu' il faut, rien que ce qu' il faut! C' est le SMIG ( Statut Minimum Intercontinental Garanti ), et je ne demande pas d' augmentation. 
Quel luxe en fait de toujours tout avoir sous la main et d' ètre capable de tout retrouver mème dans le noir complet. Dans ma cave de Lambézellec, pleine de bibelots inutiles, je ne trouve jamais rien. Si j' ai besoin d' une clé ou d' un tournevis, j' ai plus vite fait d' aller voir Alain (un blaireau que je vais revoir demain) dans la maison d' en face, souvent à l' heure de l' apéro...
Alors évidemment  on s' attache  au peu  que l' on posséde  et on lui donne un nom: le vélo c' est  "Magic", la tente c'est "Sheraton",  le réchaud à essence c'est "Vulcain" , le couteau-suisse  c'est "Durandal " ....Et on est malheureux lorsqu' on perd ou qu' on se fait chaparder un de ses petits compagnons indispensables,  en essayant de se faire  une raison:  toujours ça de moins à transporter. 
Un seul pantalon "de ville" et 2 chemises (une de trop que je n' ai jamais mise) pour tout le voyage, 2 slips que j' ai quand mème changés à mi-parcours! Dans les pays chauds et humides (Indonésie, Brésil) c'est  parfois dur d' enfiler les mèmes fringues poisseux tous les matins, ça sent mauvais dans les sacoches et le moral évolue au rythme des lessives. Alors il faut toujours ètre prèt à sortir la petite bassine pliable, prendre un peu de lessive dans la vieille boite de Nescafé et frotter puis faire sécher sous le filet du porte-bagages arrière. Si une ame charitable propose un séjour dans la machine à laver, c' est le Pérou! ( Pourquoi le Pérou au fait?).
Magic lui pose moins de problèmes: toujours prèt, comme les Scouts! Jamais je n' ai du m' arrèter à cause de lui si ce n' est à Dakar pour cette félure du cadre ( suite à une modification qui l' avait fragilisé à cet endroit). Mais il a fallu en prendre soin, s' arrèter dès que ça couine quelquepart et y remédier au plus vite, changer les pièces d' usure en temps et en heure.
Alors 673 matins durant (moins les jours de repos), quand la maison est bien rangée sur ses 2 roues, que l' on a bien vérifié qu'il ne reste rien sur l' herbe ou dans la chambre, on reprends la route pour aller voir ce qu' il y a plus loin, confortablement assis sur un beau vélo qui tourne comme une horloge.  

PS: Suite à une "amélioration" dans l' administration du Blog, la réponse aux commentaires ne marche qu' une fois sur 5 !  Patience, restons calme......
Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 19:33

Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 19:00

MAGIC


Caractéristiques :

-         78000 km au compteur !

-         Cadre VTT Cannondale  M900 en aluminium

-         Transmission et dérailleurs : SHIMANO Deore LX ou XTR

        27 vitesses : 24/34/44  *   11/12/14/16/18/21/24/28/32

        Développement de 1.50 mètre à 8 mètres (par tour de pédales)

-         Pédales automatiques et boitier pédalier SHIMANO

-         Axes de roues et de direction : HOPE

-         Roues MAVIC avec jantes céramiques ( 32 rayons AV, 36 rayons AR)

-         Pneus SCHWALBE Marathon XR

-         Poids du vélo équipé (sans bagages) : 15 kg

 

Equipements utilisés pour les 46300 km :

-         5 chaines

-         4 jeux de pignons, 3 jeux de plateaux (1 seul grand plateau)

-         2 pneus Avant, 3 pneus Arrière

-         2 jeux de rayons pour la roue Avant

-         2 selles (première trop fine et donc trop dure)

-         2 jeux de cables ( freins et dérailleurs)

-         2 jeux de patins de frein Avant

Les points de maintenance : Singapour (18700 km), Darwin (23400 km),

Melbourne (27500 km), Cusco (32400 km), Rio de Janeiro (38000 km)


Problèmes  rencontrés :

-         Environ 20 crevaisons ( c’est pas un problème !!!)

-         20 ruptures de tètes de rayons Avant (mauvais métal)

-          Selle trop dure, changée à Tabriz en Iran

-         2 ruptures du porte-bagage AR : soudures aluminium effectuées à Lahore (Pakistan) et Lumut (Malaisie)

-         1 félure du cadre (wishbone AR), manchonné à Dakar

-         1 pneu Arrière SCHWALBE éclaté à Tolède (pièce métallique)


Pièces de rechanges emportées : le strict minimum !!

-         2 chambres à air, colle et rustines avec un grattoir

-         10 rayons

-         1 jeu de cables et de patins de freins

Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 19:45
J' écris ces quelques lignes de Bordeaux avec ma petite fille Lana sur les genoux, je ne l' avais pas encore vue. Elle est très belle avec de grands yeux qui semblent toujours chercher à comprendre.
Il a plu ou neigé tous les jours depuis Pampelune, j' ai traversé les Landes  en moins de 2 jours comme un pèt  sur une toile cirée. La Nationale  est dangeureuse car trés étroite et sans bas-cotés, j' ai pris les petites routes entre les pins où il n' y a pratiquement personne: pas de problémes de navigation grace à une bonne carte au 1/250000 et ...le GPS en appoint.

Loïc m' avait donné les coordonnées de sa maison (à partir du géoportail de l'IGN), il me suffisait donc de suivre la flèche rouge durant la traversée de Bordeaux pour arriver à sa porte avec moins de 10 mètres de précision.

Le temps me semble  s' ètre accéléré  tout d' un coup  et j' ai du mal à réaliser que ce voyage est pratiquement
terminé. Je pourrais arriver à Brest pour la fin de la semaine prochaine mais le RDV avec les blaireaux est prévu seulement pour Mercredi prochain au Nord de Bordeaux, ça me donnera le temps de bien profiter de Lana et de mettre des photos sur ce site que j' ai un peu négligé ces derniers jours!


Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 20:05
Voilà, je viens d' arriver en France en passant le col de Roncevaux avec 70cm de neige, la route était bien dégagée et pas de risque de verglas avec une température de +5 degres.

A Roncevaux, j' ai pas vu Roland, ni son épée Durandal mais j' ai entendu son olifant, j' espère que Charlemagne est arrivé à temps à son secours?
Beaucoup de pèlerins sur la route, ils sont courageux car il fait froid et beaucoup de gites sont fermés en hiver;
Je n' ai pas vu la frontière et suis arrivé à St Jean Pied de Port en me croyant toujours en Espagne, l' Europe est bien là!   
Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 19:35
Voici le périple de François.  Il est arrivé chez moi à Carbon Blanc au Nord est de Bordeaux Vendredi dernier, 5 jours de repos pour voir sa petite fille et il repart  le 3 avril au soir rejoindre ses copains du club des "Bouilles à thé" à Bayas à 50km au nord-est de Bordeaux, puis  9 étapes tranquilles pour arriver au Moulin Blanc. Si vous voulez le rencontrer ou l' accompagner en chemin, contactez-le sur son portable : 0661628520.

Dernière mise à jour: Le 31 Mars

ETAPE DATE DEPART ARRIVEE KM DODO
 1 Vendredi 04/04    Bayas
Pons    70 Camping Municipal
 2 Samedi  05/04   Pons  Marans  107  Camping du Bois Dino
 3 Dimanche  06/04  Marans Aizenay   83  Camping Le Pré Fontaine
 4 Lundi  07/04  Aizenay
 St Michel Chef
 75  Camping Le Haut Village
 5 Mardi  08/04  St Michel Chef  CPS Vannes
  90  Camping du centre
 6 Mardi  09/04  CPS Vannes
 Guidel   60  Camping Les Jardins de Kergal
 7 Mercredi  10/04  Guidel Plobannalec    70  chez Le Blaireau
 8 Vendredi  11/04  Plobannalec  Guiclan   120   Mairie à 18H
 9 Samedi  12/04  Guiclan Moulin Blanc    45  A la maison

Départ le Samedi matin 12 avril de Kermat-Guiclan vers 8.30 heures, ancienne Nationale 12 ( Kermat, Landivisiau, Landerneau, Guipavas)  et arrivée au Moulin-Blanc vers 11H30 ; Tout le monde peut se joindre au convoi!!
Merci à tous d'avoir suivi le périple et merci pour votre suivi du blog. Quelle surprise de vous voir si nombreux!
Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:29
Internet en Espagne est un cauchemar, surtout durant la semaine sainte! Enfin j' en tiens un  et je vais essayer de vous donner un peu de nouvelles. Merci pour vos messages que je viens de lire mais je n' arrive pas a mettre de reponses, le blog a encore change et pas d' accent sur ce putain de clavier....
Monique a bien roule de Fes a Madrid, plus de 1100 km et avec beaucoup de cotes, mais elle ne s' enervait pas etIMG_1973.JPG gardait un bon rythme.  Cordoue, Tolede, Madrid, et une belle campagne vallonnee, malheureusement avec peu de gens et pratiquement pas d´animaux.



Don Quichotte (dont je suis la trace de pres)  aurait un sacre boulot s' il revenait nous voir: il y a des milliers de moulins enormes avec des helices de 30 metres de diametre disposes en rangs d'oignons sur tous les sommets de Castille et de Navarre. C' est parait-il pour faire de l' electrecite, mais apres on IMG_2031.JPGfait quoi avec l' electrecite ? Eh ben Don Quichotte, on fait pas mal de conneries dont on pourrait se passer mais ca c' est une autre histoire! Regarde devant toi, tu te fais larguer avec Sancho sur sa mule.

Je suis sous une pluie glaciale depuis 4  jours avec de la neige quand ca monte au-dessus de 600 metres, un soir j' ai du camper pres d' une riviere car la Semana Santa avait raffle tous les lits dans le patelin, le matin 2 cygnes sont sortis de l' eau pour me dire salut alors que je ramassais la tente, c' est un signe?

Je viens d' arriver bien congele a Pampelune en suivant le chemin de St Jacques de Compostel a rebrousse poils, IMG_2007.JPG des gens me font signe  : " Santiago  de Compostela , c' est dans l' autre sens!" , va falloir mettre une pancarte: JE NE VAIS PAS A SANTIAGO!". Demain je passe le col de Roncevaux a seulement 45 km d' ici, si je vois Roland on prendra un cafe chaud.

Parlons pratique: 8 copains brestois  ( je les appelle les " blaireaux"  car ils sont tres forts a velo  comme l' autre du meme nom)  viennent  a ma rencontre  avec  2 camping cars  ( j' adore les camping cars, vous le savez maintenant)  et leurs velos dedans. Ils descendent jusqu' a St Andre de Cubzac, sans doute pour faire le plein de pinard, et on va faire la route a velo jusqu' a Brest. On va tirer a la courte paille tous les matins pour trouver les deux  con-damnes a conduire les camping cars, je vais demander une dispense car je n' ai pas conduit depuis tres longtemps et j' etais deja tres distrait avant. Comme j' adore aussi les terrains de campings, ils en ont prevu un tous les soirs! On va mettre la liste et les dates de passage en tete du blog , vous pouvez nous rejoindre (avec  ou sans votre velo) le soir ou le matin, on ne depassera pas 20 km/h quitte a mettre des gueuses sur le velo des blaireaux.

On arrive le Samedi 12 avril a Brest vers 15H venant de Guiclan ou on aura passe la nuit , avec sauts en parachutes sur la plage du Moulin blanc et un peu de cinema...
Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 19:37
Le temps est spendide, les paysages tres beaux, les routes sont toutes neuves, la nourriture est succulente, il n' y a pas de vent et....l' acceuil est nul . On traverse l' Espagne comme des zombies qui font taches dans le decor , heureusement que j' ai pu pratiquer l' espagnol en Amerique du sud parcequ' ici j' en ai pas besoin. 

Les cigognes ne devraient pas tarder a arriver en France, depuis le nord du Maroc on peut les voir juchees dans leurs grands nids au sommet des minarets et maintenant des clochers. Quel vol majestueux! Elles traversent parfois la route au radada lourdement chargees par des branchages. 
Apres Cordoue et son immense mosquee sans musulmans , nous approchons de Madrid. Des photos au prochain numero!

Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article