Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 17:07
Monique a finalement réussi à quitter Brest ce Mercredi, non sans mal. Mardi, la grève de Brit Air l'empêche de partir avec le vol prévu. On annonce une grève des contrôleurs aériens de Paris pour le jeudi. Ouf! Monique parvient à partir de Brest le mercredi et à prendre dans la soirée un vol pour Singapour.





Arrivée comme prévu chez ma cousine Florence qui va devoir héberger l'aventurière jusqu'à sa réexpédition pour l'Australie.









Merci à  Alain, Jean-raymond et Xavier pour la préparation du vélo pour le voyage; il était bien protégé!

Partager cet article

Repost 0
Published by Loic pouliquen - dans unautretour
commenter cet article

commentaires

BERNIER Jacqueline 16/04/2007 10:47

Bonjour Monique,
Je pense bien à toi et je t'accompagne sur les routes de l'Australie.
Bonne route. Et à de tes nouvelles.

Claude JOSEPH 16/04/2007 07:52

A tous le deux
Bravo Monique pour tes premiers pas de Globe Trotter.A  travers la grève des navigants et aiguilleurs, tu es arrivée à bon port.                        
Bonne route à vous deux
Bises.Claude 35 Rostand

florence 15/04/2007 15:28

Je viens d'accompagner Monique a l'aeroport pour Darwin, Nord de l'Australie. Elle est passee par Singapour: 3 jours ou elle a pu se remettre du decalage horaire en dormant comme une marmotte, se detendre les muscles en nageant et grace a un massage chinois, s'habituer a la chaleur et faire du velo a gauche ......... elle a suivi le programme d'entrainement de Francois en France .... ! Yooohooo l'aventure commence et c'est bien parti !!!

Philippe Faguais 15/04/2007 11:39

Oups, désolé pour la faute d'orthographe ... il fallait lire "t'accordera" of course !

Philippe Faguais 15/04/2007 03:24

J'espère que François t'accorderas une période de mise en jambes, car bien que tu sois bien préparée il a quelques milliers de km d'entraînement de plus que toi !!
Je suivrai votre périple Austral assidûment.
Bises,
Philippe
PS : et bises à Florence itou.