Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 21:00

Meilleurs voeux 2012 à tous ceux qui viennent encore de temps en temps voyager sur "Un autre tour" !

 

 

 

 

Airbus-A380-Air-France-1.jpgLundi 5 décembre 2011, Roissy Charles de Gaulle, 22h30. Vol Air France AF990 vers Johannesburg.

Les 4 énormes réacteurs de l'Airbus A380 ronronnent au ralenti, nous allons quitter le parking...Une demi- heure plus tard: "Ici votre commandant de bord, nous sommes retardés par un problème technique, vous serez informés de l'évolution de la situation, nous vous remercions de votre compréhension".  Vers minuit: " Le problème technique (en fait un camion citerne a heurté la nacelle d'un réacteur) n'a pas pu ètre résolu, le vol est annulé , nous allons vous servir un repas froid à bord puis vous serez dirigés vers les hotels de l'aéroport."  A 1h30 du matin 510 passagers re-débarquent dans Roissy, tout le monde reste zen, les blancs comme les noirs,  nous avons tout le temps de faire connaissance car nous ne serons pas à "Joburg" avant midi après-demain !

 

 

 

Avec Monique, nous avons décidé de partir la-bas il y a seulement 2 semaines. Je viens de lire " Un long chemin vers la liberté" de Nelson Mandela et ça m'a donné une furieuse envie de découvrir ce pays quelques 30 années après la fin de l' Apartheid.

Voyage "désorganisé" donc, nous allons louer une petite Nissan Micra (et un GPS!) à l' aéroport et passer une première nuit dans l' unique "backpacker" de Soweto, après on verra... SOuth WEst TOwnship est le berceau de la révolution anti-apartheid, les blancs (10% de la population) avaient en 1948 chasser les noirs DSCF2852--Copier-.JPG(90% de la population) des grandes villes pour les parquer dans des bidonvilles avec un robinet d'eau pour 2000 personnes en moyenne. Les townships sont à une vingtaine de kilomètres des villes pour éviter que les noirs puissent y revenir à pieds mais pas trop loin non plus pour avoir de la main d'oeuvre disponible... Pas de droit de vote, interdiction des mariages mixtes, "passeport" obligatoire dans leur propre pays, obligation de parler l'Afrikaner dans les écoles, pancartes " FOR WHITES ONLY" un peu partout, véritable esclavage dans les mines d'or et de charbon pour des salaires de misère....

Un nationaliste blanc résume bien la situation:

" Les Blancs et les Noirs ne peuvent pas vivre en paix et en harmonie dans le mème pays. La conclusion évidente est que la ségrégation territoriale est le seul moyen de maintenir la paix et le bonheur de tous en Afrique du Sud. J'affirme que la place de l'indigène dans son propre pays ne doit ètre assignée que dans des zones séparées des Blancs, pour que la nature qui les a faits différents ne les fasse pas vivre ensemble."  Relisez 3 fois ce paragraphe et prenez 3 minutes pour méditer ou ..pleurer 

  ctevvv1bfp5cyspbfumo0auio1_500.jpg

Nous nous sommes "promenés" à vélo dans Soweto  toute une après midi. Si la ségrégation raciale a pris fin en 1991, la ségrégation sociale est toujours là, les Blancs sont toujours riches et les Noirs toujours pauvres...mais ça va changer, il faut que ça change!!

Les Noirs ont déjà gagné ce qu'il y a de plus important: la fierté d'avoir mis fin à l'apartheid et d'avoir retrouvé la liberté. Nelson Mandela n'a pas fait 27ans de prison pour rien, les jeunes de Soweto ne sont pas morts pour rien le 16 juin 1976, photo ci-contre...

Ce qui frappe dans Soweto c'est la bonne humeur, malgré les maisons minuscules en taules ondulées, malgré les poubelles qui jonchent les ruelles boueuses. Les descentes de police en camions blindés avec les chiens, les hélicoptères Puma (merci laFrance!)  qui patrouillent dans le ciel pour semer la panique, tout ça c'est fini. Je voyais l' Afrique du Sud comme un pays blanc au sud d'un continent noir: ce n'est pas ça du tout, South Africa is black, mème à Pretoria rebaptisée Tshwane on ne voit que des noirs, retour aux sources, enfin... 

  

Nous avons mis le cap à l'est vers la frontière du Mozambique, la petite Micra est poussive: le filtre à air est surDSCF2772--Copier-.JPG la banquette arrière, ça va pas vraiment plus vite mais ca fait un bruit plus sympathique. On roule à gauche ici et faut faire gaffe car ça déboite à tout va! 16000 morts par an, 4 fois plus qu'en France pour 2 fois moins de voitures et c'est le départ pour les grandes vacances d'été, eh oui on est dans l' hémisphère sud. Le relief change peu à peu, des hautes collines, des centrales électriques avec leurs tours de refroidissement, des canyons à couper le souffle. Des townships ça et là annoncent la présence de mines d'or ou de charbon, faut bien de la main d'oeuvre... 

 

DSCF3138--Copier-.JPG

 

 

 

Nous voici dans la réserve naturelle du Kruger à cheval sur l' Afrique du Sud et le Mozambique, plus de 1000 km du Nord au Sud. Interdiction de sortir de la voiture (attention à la panne séche!), vitesse maximale 50 km/h: les éléphants-lions- rhynoceros- girafes-singes- impalas-bufles... traversent la route peinards. Les lacs et les rivières sont le domaine des hippopotames et des crocodiles. Des camps protégés permettent de passer la nuit, pour rester dans le ton on choisira la "tente safari", posée sur un plancher quand mème pour éviter les petites bètes...

 

 

 

  DSCF3252--Copier-.JPG

 

 

Cap au sud vers le Swaziland, un pays plus petit que la Bretagne enclavé dans l'Afrique du Sud. La nature y est somptueuse mais il y a quelques ombres au tableau: espérance de vie 37 ans, 25% de la population est séropositive, le roi Mswati III est un monarque absolu: il vient de se payer un avion de 36 millions d'euros c'est l' équivalent du budget santé du pays mais il pourra s'envoyer en l'air avec sa quinzaine d'épouses..

On est tombé pile sur la grande fète annuelle de l' Incwala calée sur la pleine lune de décembre. Environ 20000 guerriers vètus de peaux de bètes avec lances et boucliers prètent allégeance au roi, les blancs sont "tolérés" mais les appareils photos sont interdits ainsi que les femmes en pantalons! Pendant 2 heures debout sous un soleil de plomb on fera Tzzzzzt..Tzzzzt en s' appuyant alternativement sur la jambe droite puis la jambe gauche, sans doute pour imiter le serpent? " Kenavo" nous dira un guerrier swasi à la fin de la cérémonie, il avait fait ses études à Lorient!  . 

 

Retour vers Jo'burg en passant par le Zoulouland et les nombreux champs de batailles où les Zoulous, les Boers et les Anglais se sont pourfendus à coeur joie pendant plusieurs décennies.

" Ton article finit en queue de poisson" vient de me dire Monique, ben je dirais alors que la Nissan Micra ne m'a pas fait oublier Magic, on doit mieux sentir le relief et les (énormes) crottes d'éléphants quand on est sur un vélo.

 

Un album photos devrait suivre 

    

Partager cet article

Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article

commentaires

nicole hersant 21/12/2013 16:41


Bravo une fois de plus pour ce voyage, "désorganisé".... que de belles aventures !!!


Bonnes fêtes de fin d'année! bisous d'Agadir


 


nicole

weltz 29/12/2011 23:02


Bonsoir  !


Je suis heureuse de voir que vous voyagez toujours...Bon vent et continuez d"écrire sur le blog, je suis toujours vos aventures !!!!


Vous allez bien collencer l'année...meilleurs voeux !


Céline WELTZ.

Véronique SCHOPP 29/12/2011 22:19


Quelle joie, François, de renouer avec la lecture de tes aventures ! Merci de penser à nous ! Je me souviens que Jean Verveur disait que les deux plus beaux pays qu'il avait vus étaient
l'Afrique du Sud et la Nouvelle Zélande.


Dans les années 70, on avait proposé à mon père un job au Cap et j'ai rêvé alors de partir là-bas avec toute notre famille. Mon père a finalement décliné l'offre qu'on lui avait faite, ne pouvant
se résoudre à vivre dans un pays où l'on pratiquait l'apartheid. Fin du rêve.


Je ne sais pas si j'irai un jour jusque là-bas, ton récit m'en donne l'envie en tous cas..


Bonne et Heureuse Année 2012 à toi, Monique et les vôtres ! En espérant avoir encore bientôt le plaisir de te lire nous conter d'autres de vos aventures..
Bisous


Véro 


 

bernier philippe 29/12/2011 10:05


Super François ton article.C'est sympa de te lire à nouveau.


Pleins de bonnes choses pour la nouvelle année qui s'annonce.


 


Jacqueline de candé


 

sylviane 29/12/2011 08:58


Bonjour François,


 


Merci pour ce reportage, toujours hors des sentiers battus des tours organisés : une expérience très enrichissante certainement. Je te souhaite également une très bonne année 2012 toujours pleine
de voyages et autres belles aventures.