Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 20:10
Je suis arrivé hier a Pasto après un col à 2800 mètres. Journée très difficile, pas d´appetit donc pas d'énergie
et ca ne pardonne pas à vélo! Les 30 derniers kilomètres à l' arraché avec vent de face, les camions qui frolent:
surtout ne pas zigzaguer... Et Pasto qui surgit enfin derrière le col comme un mirage: une ville de 400000 habitants
au milieu de la montagne, mais que font tous ces gens ici?

IMG-8008.JPG IMG-8044.JPG

Beaucoup de cyclistes rencontrés sur la route: 3 américains venant de Buenos Aires à travers l´Amazonie,
2 anglais venant de Ushaia tout au sud et allant vers Panama au nord, Carlos avec sa chienne pour seul bagage qui ne savait pas trop où il allait...

IMG-8025.JPG

Le poids en montagne est un adversaire redoutable, aujourd´hui je viens d' expédier à Monique un colis de 6 kg avec tout le nécessaire de cuisine et les vétements chauds dont je ne pense pas avoir besoin. Je supprime les 2 sacoches à l' avant, trop décalées par rapport à l' axe de direction, et qui rendent la direction lourde et imprécise à basse vitesse, ce qui est souvent le cas en ce moment...
Je ne supportais plus de hisser dans les bosses du matériel que j´utilisais trop rarement; confort ou efficacité il fallait choisir, la grande fatigue de ces derniers jours a eu le dernier mot...demain je vais trouver un Magic tout fringuant pour le passage en Equateur.

Je vous transmets un message des Colombiens:
" Venez nous voir! Notre pays est beau et vous n´avez rien a craindre si ce n'est notre hospitalite et notre gentillesse!"
 

Partager cet article

Repost 0
Published by francois pouliquen
commenter cet article

commentaires

claudie milin 17/07/2007 10:31

merci à toi pour ce message aprés l'Iran, maintenant la Colombie.et oui la peur nous paralyse, on perd notre identité.prends soin de toi, de ton alimentationbise de coeurClaudie

francois pouliquen 18/07/2007 02:10

Hello Claudie, content d' avoir de tes nouvelles! Eh oui, la trouille nous empeche souvent de faire le pas, quelqu'un a dit: " Le courage ce n' est pas de ne jamais avoir peur, seuls les imbeciles n'ont jamais peur, le courage c'est de savoir maitriser sa peur" L' alimentation c' est pas mon fort et j'en aurais besoin en ce moment,Bises, porte toi bien!Francois  

Daniel 17/07/2007 01:20

My french is also quite bad, and I am also one of the North Americans. I am very interested in these English cyclists also heading north. My two fellow cyclists may not be continuing with me after Colombia, and I am searching for fellows for the ride through Central America. If you, Francois, have their email addresses perhaps you could send those to me, or if the English folks are reading this... drop me a line by email or our website!Que les vayan bien.Daniel

francois pouliquen 18/07/2007 02:00

Hello Daniel,The 2 english bikers are Gary Olney and Dave Wilson, their web site is I hope you will be able to get in contact with them, may-be in the backpackers house named ciludad (or something like that!) in Cali?All the best,Francois

Tobias McNulty 16/07/2007 22:55

Hi (sorry, my French is unacceptable for public consumption), I'm one of the North American cyclists you met the other day.  Our site is http://bici.ppckernel.org.  Write us if you have any questions about the road to come.  Feliz viaje!

francois pouliquen 18/07/2007 01:55

Hello Tobias,Yes, I am going to visit your site  and will have some questions for sure!All the best for your journeyFrancois

Olivia 16/07/2007 21:50

Salut Francois,je fais echo a ce que t'ont dit les colombiens. Merci d'avoir fait un passage dans ce pays qui m'est si cher... apparemment, ca t'a plus et j'en suis tres heureuse.Essaie de te reposer un peu avant l'Equateur. Les pourcentages y sont impitoyables... vraiment !As-tu goute le jus de Lulo ?Bises et bonne routeAnimo,Olivia

francois pouliquen 18/07/2007 01:51

Salut Olivia,Oui , je suis content d' avoir decidé a la derniere minute de venir dans ton pays  car j' avais le pressentiment que la realite etait tres differente des idees recues, ce qui a ete le cas! La repetition des cols c' est vraiment dur , aujourd'hui encore entre Pasto et Ipales...enfin ca va mieux avec le velo allegé.Le jus de Lulo, c'est pour ce soir car demain matin je passe en Equateur,Bises et bon courage pour la nouvelle vie!Francois